PS - Fabius

Publié le par France Républicaine

ROUEN, 26 mai 2005 (AFP) - Le numéro 2 du PS, Laurent Fabius, partisan du non au référendum sur le traité constitutionnel européen, a estimé jeudi soir que le choix se résumerait dimanche entre "une Europe plus sociale" et "une Europe libérale".

"Ou bien on veut une Europe plus sociale et on vote non ou bien on veut une Europe libérale et on vote oui", a déclaré l'ancien Premier ministre lors d'un débat avec des auditeurs sur les ondes de France-bleu Haute-Normandie. "Les gens savent très bien de quoi il s'agit, même si le texte est beaucoup trop compliqué", a-t-il ajouté.

Laurent Fabius s'est félicité de la tournure qu'a prise à ses yeux cette campagne dans la population. "Ce qui est très intéressant dans cette campagne c'est que les gens discutent vraiment du fond, je n'ai jamais vu un débat aussi nourri dans les usines, dans les familles", a-t-il assuré.

Interrogé sur les sondages favorables au non, le député de Seine-maritime a renouvelé son appel à une participation massive le jour du scrutin. "Ce ne sont pas les sondages qui comptent, c'est le vote", a-t-il affirmé.

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article