référendum - sondage CSA 55%

Publié le par France Républicaine

PARIS, 26 mai 2005 (AFP) - Le non au traité constitutionnel européen l'emporterait avec 55% des voix, en hausse de deux points, le oui obtenant 45% des intentions de vote (-2), selon un sondage CSA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France rendu public jeudi, à trois jours du référendum.

35% des personnes interrogées déclarent qu'il s'abstiendront ou voteront blanc ou nul, comme lors de la précédente enquête les 21 et 23 mai.

Ce sondage, un des derniers à être rendu public avant la consultation dimanche, est le 13ème consécutivement à donner le non vainqueur.

Un autre sondage rendu public jeudi par l'institut Ipsos plaçait également le non à 55% des intentions de vote, en hausse de 2 points, et le oui à 45% (-2).

Le non continue de dominer chez les sympathisants de la gauche parlementaire où il recueille 63% contre 37% au oui. Il atteint désormais 58% chez les sympathisants socialistes, en hausse de 7 points par rapport à une précédente enquête les 14 et 16 mai.

Chez les électeurs de la droite parlementaire, le oui domine toujours largement avec 73% des intentions de vote. Il atteint 84% parmi les sympathisants UDF et 77% chez les sympathisants UMP.

Par catégorie d'âge, le non l'emporte dans toutes les tranches, de 18 à 64 ans, seuls les 65 ans et plus optant pour le oui.

Ce sondage a été réalisé par téléphone du 24 au 26 mai auprès d'un échantillon national représentatif de 1.002 personnes âgées de 18 ans et plus, inscrites sur les listes électorales (méthode des quotas).

 

@

 

PARIS, 26 mai 2005 (AP) - En progression de deux points, le "non" l'emporterait à 55% au référendum sur la Constitution européenne, selon un sondage CSA pour "Le Parisien/Aujourd'hui en France" rendu public jeudi.

Selon l'institut CSA, le "oui" recueillerait 45% des intentions de vote, en baisse de deux points par rapport à la précédente enquête (21 et 23 mai). Trente-cinq pour cent des électeurs s'apprêteraient à s'abstenir ou à voter blanc ou nul lors de la consultation de dimanche.

Le CSA rappelle que "ces résultats doivent être interprétés comme des rapports de forces à la date de l'enquête et en aucun cas comme prédictifs des résultats du jour du vote".

Cette enquête CSA a été réalisée par téléphone du 24 au 26 mai auprès d'un échantillon national représentatif de 1.002 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas.

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article