MPF - de Villiers

Publié le par Laurent Pelvey

communiqué de Philippe de Villiers, 02/02/2005

 

Le scandale de la directive "Bolkestein"

 

Philippe de Villiers, qui avait soulevé, il y a quelques semaines, le scandale de la directive "Bolkestein", s’élève contre l’hypocrisie de la Commission de Bruxelles et du Gouvernement français qui simulent l’inquiétude et feignent le retrait.

Les Français ne sont pas dupes de cette mise en scène destinée à les tromper à quelques mois du référendum : le camp du Oui panique car c’est le Non qui se bat contre l’Europe mondialiste et qui incarne l’Europe sociale.

La directive "Bolkestein" met en lumière l’impuissance de la France qui n’a même plus le pouvoir de s’opposer à une décision de Bruxelles. Le Président de la République ne dispose plus du droit de veto ; il peut simplement émettre un avis, ou quémander une négociation.

La Constitution européenne, en transformant les directives en lois, empêchera la France de défendre ses emplois, ses services publics et son modèle économique et social. Le seul moyen de s’opposer à la directive "Bolkestein" est donc de voter Non à la Constitution.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article