MRC

Publié le par Laurent Pelvey

résolution du conseil national du MRC, 15/01/2005

 

Pour l'égalité républicaine, pour la solidarité entre les peuples, pour un "non" républicain au référendum !

 

Le Traité Constitutionnel de l'Union européenne va être soumis à référendum avant l'été. Ce texte, présenté comme une simple étape pour « construire » l'Europe, est en réalité profondément régressif et dangereux pour l'avenir de la France et de ses voisins européens.

Le "oui" signifierait la remise en cause du principe fondamental de la démocratie : le principe selon lequel le peuple reste maître de son avenir et peut choisir son destin.

Le "oui" aurait pour conséquence de transformer toute alternative politique en chimère, et donc toute alternance en trompe-l'œil.

- Une fois de plus unis pour défendre le libéralisme sans règle, les libéraux de tous poils veulent définitivement constitutionnaliser les orientations antidémocratiques et antisociales du Traité de Maastricht, lequel nous a déjà coûté plus d'un million de chômeurs et une profonde régression civique.

- Régressif et dangereux, ce texte l'est parce qu'il vise à donner l'onction référendaire à la destruction des acquis sociaux, à la remise en cause de notre modèle égalitaire républicain, à la fin de nos services publics, à la privatisation programmée de tous les aspects de la vie collective (conformément au dogme libéral qui prévaut à l'OMC), à la subversion de notre principe de laïcité, à l'effacement de notre indépendance nationale par la soumission à l'OTAN, à l'usurpation de la souveraineté populaire par une oligarchie européenne.

- Jamais, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, une attaque aussi dure, aussi pernicieuse, n'a été portée avec autant de violence contre notre modèle républicain. Entièrement élaboré contre les intérêts sociaux des salariés, conçu pour le seul profit des multinationales, ce texte heurte de front toute la tradition sociale de la Gauche, tout l'héritage de la république égalitaire.

- Si le "oui" l'emporte, il sera impossible de mener une politique de Gauche dans le pays, quels que soient les résultats des élections. Nous défions quiconque de prouver le contraire ; la Gauche se trouvera condamnée à échouer et le peuple à être trahi, ce dont le MRC ne veut pas.

Le MRC invite donc tous les citoyens qui désirent défendre les acquis républicains et sociaux de notre pays, et qui veulent préparer l'alternative de demain à la politique de la Droite libérale au pouvoir, à le rejoindre dans les Comités pour un Non Républicain.

Le MRC appelle les hommes et les femmes de gauche, les républicains de progrès, les démocrates authentiques, à tout mettre en œuvre pour s'opposer, ensemble, à cette attaque frontale contre les salariés et les acquis de la République.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article