PCF - Bocquet

Publié le par France Républicaine

LILLE, 10 jan 2005 (AFP) - Alain Bocquet, président du groupe communiste à l'Assemblée nationale, a lancé lundi à Lille la campagne régionale du PCF pour le non au projet de Constitution européenne, dont l'adoption verrouillerait, selon lui, "toute possibilité d'alternative politique" en France.

Le PCF entend faire campagne "avec tous ceux qui, à gauche, veulent dire non" lors du référendum national sur le projet de Constitution, qui doit être organisé avant l'été, a indiqué le député du Nord, au cours d'un point de presse.

"Si le oui l'emporte, cela verrouille pour longtemps toute possibilité d'alternative politique dans le pays", a estimé M. Bocquet, en rappelant qu'en 1992 les électeurs du Nord-Pas-de-Calais s'étaient prononcés à 55,71% contre le traité de Maastricht.

Dénonçant la "liquidation" des acquis sociaux au niveau européen, il a notamment évoqué la fin des quotas textiles qui va, selon lui, "finir l'ouragan de destruction du textile dans la région".

Un comité "pour un non progressiste et populaire" au projet de Constitution a été lancé et les communistes du Nord-Pas-de-Calais, deux des plus importantes fédérations du PCF, vont multiplier débats et réunions d'information jusqu'à la date du référendum.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article