PCF - Buffet

Publié le par France Républicaine

PARIS, 26 mai 2005 (AFP) - La secrétaire nationale du Parti communiste, Marie-George Buffet, a accusé jeudi Jacques Chirac de continuer "les mensonges" sur la Constitution européenne, notamment "sur le maintien des services publics" et "sur le modèle social".

"Il nous présente le projet de traité comme idéal et il continue les mensonges sur le maintien des services publics, sur le modèle social", a-t-elle accusé sur France-Info.

"Ce projet de traité est un traité ultralibéral qui interdit l'harmonisation sociale et qui tue les services publics", a martelé la dirigeante communiste.

Marie-George Buffet a également mis en garde contre la "nouvelle impulsion" politique promise par le président de la République. "Si on vote 'oui', la droite se sentira tout à fait à l'aise pour poursuivre son action, en pleine complicité avec l'Europe libérale, de casse des services publics, de casse des droits sociaux", a-t-elle estimé.

Dans un communiqué, le PCF a également dénoncé la "tentative d'intimidation et de culpabilisation" de Jacques Chirac, alors que les électeurs "en conscience, veulent rejeter ce traité".

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article