Grande-Bretagne

Publié le par France Républicaine

LONDRES, 26 mai 2005 (AFP) - Le non, déjà majoritaire, a progressé ces dernières semaines en Grande-Bretagne et désormais 57% des électeurs se disent déterminés à voter non au référendum sur la Constitution européenne, selon un nouveau sondage rendu public jeudi.

Ces chiffres montrent une progression de 3 points du camp du non par rapport à une même enquête d'opinion réalisée en mars par ICM.

57% des 1.000 personnes interrogées ont dit qu'elles voteraient non à la Constitution si le référendum avait lieu aujourd'hui, 24% ont répondu qu'elles voteraient oui, et 19% restaient indécises.

En mars, à la même question, 54% des Britanniques avaient répondu "non", 30% "oui" et 16% n'avaient pas d'idée.

Le référendum sur la Constitution européenne est prévu en 2006 en Grande-Bretagne, mais la date n'est pas encore arrêtée.

Le gouvernement britannique semble de plus en plus évasif sur la question, attendant avec intérêt le résultat du référendum dimanche en France.

Jeudi, le porte-parole du Premier ministre Tony Blair s'est refusé à toute spéculation sur ce vote français. "Attendons que le vote ait lieu", a-t-il dit. Mais il a reconnu, sans autre précision, que M. Blair avait évoqué la question lors d'une réunion jeudi matin.

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article