Plan B

Publié le par Laurent Pelvey

extrait entretien Sir Leon Brittan (ancien vice-président de la Commission européenne, membre du Parti conservateur partisan de la Constitution européenne), BBC 2, 24/05/2005

 

"Il existe bien un plan B"

 

BBC. Jean-Pierre Raffarin, le Premier ministre français, vient d’annoncer qu’en cas de victoire du non en France, il n’y avait pas de plan B...

Sir Leon Brittan. Que voulez-vous qu’il dise d’autre ?... Les choses sont déjà assez compliquées comme cela pour le camp du oui en France... Mais évidemment, il existe bien un plan B, en cas de victoire du non en France. On en discute beaucoup en ce moment à Bruxelles...

 

BBC. Et quel est-il ?...

Sir Leon Brittan. Plusieurs scénarios sont à l’étude, mais celui qui a les faveurs de la Commission, consisterait à sauver les aspects les moins controversés du traité ou, à tout le moins, les plus acceptables pour les représentants des Etats-membres. Par exemple, les réformes institutionnelles, voire le système de répartition des voix au Conseil des ministres...

 

BBC. Un sauvetage à la carte de la constitution en quelque sorte...

Sir Leon Brittan. Oui, en quelque sorte.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article