syndicats - FO

Publié le par France Républicaine

NANTES, 26 mai 2005 (AFP) - L'Union départementale de Force Ouvrière (FO) de Loire-Atlantique a appelé jeudi à voter non dimanche au référendum sur le traité constitutionnel, malgré l'absence de consigne de vote du syndicat au niveau national.

"L'Union Départementale FO de Loire-Atlantique appelle tous les salariés et travailleurs à voter non au traité constitutionnel", a assuré FO jeudi dans un communiqué.

En décembre, l'UD-FO de Loire-Atlantique, à l'occasion d'un congrès, "avait déjà pris position contre le traité constitutionnel", selon le communiqué.

Selon l'UD-FO, le traité constitutionnel est "incompatible avec l'indépendance syndicale". Le traité "organise la primauté du droit européen et menace les droits nationaux des salariés (...) et réaffirme le dogme du pacte de stabilité avec ses conséquences en particulier en matière d'abaissement du coût du travail".

Début avril, le comité confédéral national de FO avait voté une résolution jugeant que le traité comporte des "dangers" et "constitutionnalise une logique économique préjudiciable aux salariés", tout en s'abstenant de donner une consigne de vote au référendumn, conformément à sa "tradition d'indépendance et de laïcité".

Le 13 mai, l'ancien secrétaire général de Force ouvrière André Bergeron avait appelé à voter oui au traité constitutionnel européen qui ne contient selon lui "rien qui mette en cause les questions sociales".

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article