PCF

Publié le par France Républicaine

 

PARIS, 25 mai 2005 (AFP) - Le PCF a rappelé mercredi à Jean-Pierre Raffarin que le "non de gauche assume complètement l'incompatibilité de (son) non avec celui de la droite extrême et xénophobe", réagissant aux propos du Premier ministre pour qui "on ne négocie pas avec un melting vote".

"A court d'arguments, Jean-Pierre Raffarin ironise sur ce qu'il appelle +le melting vote+ du non. Faut-il lui rappeler que les partisans du non de gauche assument complètement l'incompatibilité de leur non avec celui de la droite extrême et xénophobe", déclare le PCF dans un communiqué.

Selon le communiqué, "nous revendiquons en revanche la convergence de notre non anti-libéral avec celui de toutes les femmes et tous les hommes de gauche, avec les sanctions que les peuples italien et allemand viennent d'adresser aux politiques anti-sociales de Berlusconi et de Schröder, avec le non que celui des Pays-Bas s'apprête à émettre sur le traité constitutionnel, et avec tous ceux qui suivront".

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article