constitution européenne comte de Paris

Publié le par France Républicaine

PARIS, 24 mai 2005 (AFP) - Henri de France, comte de Paris et duc de France, a annoncé mardi qu'il voterait non au référendum sur la Constitution européenne du 29 mai.

"La France et les Français vivent actuellement la mort programmée de notre Patrie et l'effacement de notre identité. Certains, dont je suis, osent clamer le danger de la disparition qui guette la France car il semble exister une volonté d'éradiquer nos racines et de mettre fin à notre histoire", explique l'héritier de la Maison de France, dans un communiqué transmis à l'AFP.

"C'est pourquoi, soutenant les plus faibles, les plus démunis, je voterai non à la Constitution ", ajoute-t-il.

"Si je vote non au référendum sur la Constitution , c'est avant tout parce que j'ai confiance dans le bon sens des Français pour construire solidairement une autre Europe que celle qu'on nous impose", précise le comte de Paris. "L'Europe du capital ultra-libéral dont on ne sait plus qui détient quoi et qui décide quoi, doit mourir ce 29 mai".

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article