PS - NM - Emmanuelli

Publié le par France Républicaine

PARIS, 23 mai 2005 (AFP) - Henri Emmanuelli, député PS partisan du non à la Constitution européenne, a fait part lundi de la "tristesse de tous les socialistes" après la défaite du SPD de Gerhard Schröder aux élections de Rhénanie du Nord-Westphalie "dans des conditions catastrophiques".

"Ecarté du choix, le peuple allemand s'est exprimé sans ambiguïté sur la ratification du traité européen par le Bundestag et sur son rejet profond du social libéralisme, aujourd'hui en déroute, que lui propose M. Schröder", a ajouté M. Emmanuelli dans un communiqué.

Pour le député des Landes, "il faut en tirer les leçons et remettre la social-démocratie sur ses jambes, car en disant oui à ce traité, elle marche sur la tête".

 

@

 

PARIS, 23 mai 2005 (AP) - Le député socialiste des Landes Henri Emmanuelli a estimé lundi qu'en sanctionnant le SPD du chancelier Gerhard Schroder lors des élections en Rhénanie-du-Nord-Westphalie dimanche, les électeurs allemands avaient dit "non" à la Constitution européenne, soumise outre-Rhin à l'approbation du Parlement.

"Ecarté du choix, le peuple allemand s'est exprimé sans ambiguïté sur la ratification du traité européen par le Bundestag et sur son rejet profond du social-libéralisme, aujourd'hui en déroute, que lui propose M. Schroder", juge Henri Emmanuelli dans un communiqué.

"Il faut en tirer les leçons et remettre la social-démocratie sur ses jambes, car en disant 'oui' à ce traité, elle marche sur la tête", poursuit ce farouche défenseur du "non".

Après un premier vote du Bundestag (chambre basse) le 12 mai, le Bundesrat allemand (chambre haute) doit ratifier définitivement la Constitution européenne ce vendredi, soit deux jours avant le référendum français.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article