PRF - Pasqua

Publié le par France Républicaine

PARIS, 23 mai 2005 (AFP) - Charles Pasqua, président du Rassemblement pour la France, a estimé lundi que "la déroute du SPD en Allemagne préfigure" la victoire du non au référendum de dimanche prochain sur la Constitution européenne.

Le parti social-démocrate du chancelier allemand Gerhard Schröder "vient d'essuyer une déroute historique dans son bastion de l'Etat régional de Rhénanie du nord-Westphalie", a souligné l'ancien ministre de l'Intérieur dans un communiqué.

Selon M. Pasqua, "cette sanction historique révèle qu'en Allemagne comme en France, les gros bastions des salariés, des employés, des ouvriers, ne supportent plus les règles ultralibérales imposées par l'Europe car ils ne supportent plus l'appauvrissement et la misère que celles-ci engendrent depuis tant d'années en dépit de toutes les promesses du contraire".

"La déroute du SPD en Allemagne préfigure le rejet de l'adoption de la Constitution en France dimanche prochain", a-t-il conclu.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article