Pays-Bas

Publié le par France Républicaine

LA HAYE, 20 mai (AFP) - Des opposants à la Constitution européenne ont décidé de poursuivre le gouvernement néerlandais en justice pour avoir mis de côté 3,5 millions d'euros destinés à promouvoir auprès des électeurs un "oui" au référendum du 1er juin, a annoncé vendredi l'agence ANP.

Selon l'agence, une plainte sera déposée mardi à La Haye par le comité pour le "Non à la Constitution ".

Le gouvernement avait annoncé la semaine dernière qu'il avait débloqué 3,5 millions d'euros supplémentaires, avec l'accord du parlement, pour soutenir la campagne en faveur du "oui". Sur cette somme, 2 millions d'euros étaient destinés à la campagne sur les radios commerciales et le solde devait servir à la distribution de tracts.

Le comité pour le "Non à la Constitution " considère que la mise à la disposition de cette somme aux partisans du "oui" est illégale et demande à la justice de geler ce budget ou d'obliger le gouvernement de mettre une somme identique à la disposition des partisans du "non".

Le référendum du 1er juin sur la Constitution européenne n'est que consultatif, mais les principaux partis politiques néerlandais ont d'ores et déjà indiqué qu'ils tiendraient compte des résultats du référendum au cours du vote de ratification du texte au parlement, à condition que 30% au moins du corps électoral se déplacent pour aller voter.

Les derniers sondages indiquent que les électeurs néerlandais sont de plus en plus disposés à rejeter le texte qui leur sera proposé.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article