CPNT

Publié le par Laurent Pelvey

 

communiqué de CPNT, 13/05/2005

 

Services postaux : Le déménagement du territoire a commencé !

 

Pour CPNT, le protocole d'accord visant à l'organisation et au financement en partenariat d'agences postales dans les communes et structures intercommunales ne masquera pas longtemps le désengagement effectif de La Poste dans les zones rurales ! Un point poste n'a jamais été une Poste puisqu'il n'assure pas les mêmes services.

Qui dit zone rurale, dit zone vulnérable, où le maintien du lien socio-économique assuré par les services publics est particulièrement indispensable pour lutter contre la désertification... mais cette nécessité absolue ne pèse pas lourd face au diktat de la concurrence et du profit financier érigé en principe supérieur par la Constitution européenne.

Quand nos gouvernants politiques et économiques comprendront-ils que les services publics sont le gage de l'égalité des Français,  partout sur le territoire ? Remettre en cause ce lien égalitaire, c'est remettre en cause un des fondamentaux de notre République. Il est vrai qu'en pleine campagne référendaire, notre pays est coutumier du fait !

Au nom de l'Europe des différences, CPNT se bat pour la reconnaissance de la spécificité de ces territoires en affirmant que les services publics ne sont pas des services commerciaux et qu’ils sont garants d’un aménagement équilibré du territoire.
C'est parce que CPNT refuse de voir la désertification organisée de nos campagnes qu'il continuera de porter la voix des ruraux et qu’il appelle à voter non à la Constitution car elle amplifie le déséquilibre territorial

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article