PCF - Buffet

Publié le par France Républicaine

PARIS, 3 mai 2005 (AFP) - Marie-George Buffet, secrétaire nationale du Parti communiste français (PCF), a dénoncé "une campagne d'Etat pour essayer de passer en force" sur la Constitution européenne, mardi au cours d'un point de presse.

Alors que le oui remonte dans les sondages après une prédominance du non pendant plusieurs semaines, Mme Buffet s'en est particulièrement prise aux "14.000 panneaux d'affiches 4x3 pour vanter les mérites de la Constitution".

Ces affiches "vont reproduire seulement des extraits d'articles de la Constitution", a-t-elle accusé, en encourageant les électeurs à "compléter la lecture en se référant au texte intégral".

Cette "offensive étatique confirme que ce projet est l'enfant de la droite", qui "jubile quand elle peut faire grandir le oui", a-t-elle dit.

Mme Buffet a annoncé une "contre-offensive du non" avec "un effort militant exceptionnel". Un tract, tiré à 10 millions d'exemplaires, va ainsi être distribué "au plus près des gens", pour "donner à voir le contenu du projet" et "répondre point par point aux accusations de mensonges".

De "grandes journées populaires et citoyennes" vont être organisées dans toute la France, "dans les quartiers, à la porte des entreprises, dans les centres commerciaux", a-t-elle précisé, en ajoutant qu'elles étaient "ouvertes à tous les militants pour un non de gauche".

"Les choses ne sont pas jouées", a affirmé Mme Buffet, assurant que "faire gagner le non est un objectif atteignable". Une grande manifestation festive et informative est prévue le 21 mai, place de la République à Paris, avec des orateurs venus de toute la gauche pour le non.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article