MPF - Villiers

Publié le par France Républicaine

PARIS, 3 mai 2005 (AFP) - Le président du Mouvement pour la France, Philippe de Villiers, a affirmé mardi que la campagne référendaire "avait basculé dans la propagande d'Etat" en faveur du oui à la Constitution européenne.

"L'argent des contribuables est détourné à des fins partisanes", a ajouté M. de Villiers sur France 2, en évoquant la campagne du gouvernement.

Il a dénoncé une nouvelle fois la règle selon laquelle les interventions médiatiques de Jacques Chirac ne sont pas prises en compte dans les temps de parole en faveur du oui. Le président de la République doit intervenir mardi soir sur France 2.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article