référendum - sondage BVA 52%

Publié le par France Républicaine

PARIS, 2 mai 2005 (AFP) - Les intentions de vote en faveur du non au Traité constitutionnel européen enregistrent une forte chute de 6 points mais restent majoritaires à 52% contre 48% pour le oui, selon un sondage BVA pour L'Express, rendu public lundi.

La précédente enquête BVA -l'Express réalisée les 18 et 19 avril donnait 58% pour le non contre 42% pour le oui.

28% des personnes interrogées (-1 point) n'ont pas exprimé d'intention de vote.

La remontée de six points du oui, qui passe de 42% à 48% en un peu plus de dix jours, est essentiellement due à la progression des partisans du Traité dans l'électorat de gauche et notamment du PS.

Le oui passe en effet de 34% à 46% des intentions de vote (+12) chez les sympathisants de gauche et redevient même majoritaire chez ceux du PS - 53% contre 47% - en progressant de 15 points.

Chez les sympathisants des Verts, partisans et adversaires du Traité se partagent à égalité à 50% des intentions de vote.

A droite, en revanche, les intentions de vote n'évoluent que très peu par rapport à la précédente enquête, le oui baissant d'un tout petit point à 57%, contre 43% pour le non. Chez les sympathisants déclarés de l'UMP et de l'UDF toutefois, le oui est encore à la hausse: 73% contre 66% (+7 points) chez les électeurs UDF et 78% contre 69% (+9 points) pour les électeurs UMP.

Interrogés sur leur souhait quant à l'issue du référendum, 38% de l'ensemble des personnes interrogées affirment souhaiter la victoire du non, contre 44% dans la précédente enquête (-6). Ils sont 35% à souhaiter la victoire du oui, contre 36% auparavant (-1), tandis que 27% ne se prononcent pas (+7).

Sondage réalisé en face à face du 27 au 30 avril auprès d'un échantillon national de 1.141 Personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article