UMP - CNR - Myard

Publié le par Laurent Pelvey

communiqué de Jacques Myard, 02/05/2005

 

Référendum : A quand le bourrage des urnes ?

 

Depuis que le NON est majoritaire dans les sondages, c’est une véritable machine de propagande digne de Staline qui a été mise en place avec les moyens publics en faveur du OUI au mépris de la loi républicaine et des règles élémentaires de la démocratie. 

Jacques MYARD dénonce avec force la mise en place – avec les deniers publics – de 14000 panneaux d’affichage à l’intention exclusive des arguments du OUI, qui fait suite au non respect systématique de la règle d’égalité des temps de parole dans les média, au boycott des partisans du NON dans la presse écrite, ou encore à l’ingérence illégale des membres du Conseil constitutionnel dans la campagne.

Cette situation montre à quel point les électeurs ne sont pas libres de leur choix dès lors qu’ils n’ont pas accès à une information neutre sur le contenu de ce texte, et à une égale audience des arguments pour et contre ce traité.

Les partisans du OUI à la constitution européenne, qui présentent ce texte comme une avancée démocratique, seraient bien inspirés de faire respecter les règles élémentaires de la démocratie en France même. A défaut, avant de donner des leçons de démocratie au monde entier, il serait opportun de demander aux observateurs de l’OSCE de venir en France évaluer le caractère démocratique ou non de ce scrutin.

Et si les Français continuent à vouloir voter NON, il ne leur restera plus qu’à bourrer les urnes !

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article