PS - Fabius

Publié le par France Républicaine

CHATEAU-LES-MARTIGUES (Bouches-du-Rhône), 2 mai 2005 (AFP) - Le numéro 2 du PS, Laurent Fabius, a affirmé lundi à Châteauneuf-les-Martigues qu'une victoire du oui au référendum sur la Constitution européenne signifierait "un renforcement de la politique de M. Chirac et de M. Raffarin".

"Si on veut une Europe différente, il faut commencer par dire non, il faut un changement", a déclaré M. Fabius lors d'un point de presse. "Sinon, on aura dans un premier temps, sur le plan intérieur, un renforcement de la politique de M. Chirac et de M. Raffarin", a-t-il poursuivi.

"S'agissant de la Constitution , a-t-il ajouté, on aura un détricotage de la protection sociale, une augmentation des délocalisations et un élargissement qui va aller jusqu'à la Turquie, ce qui fait qu'il y aura une dilution totale de l'Europe. Est-ce que c'est cela que les Français veulent?"

Interrogé sur les enquêtes d'opinion, qui montrent une évolution favorable au oui par rapport aux enquêtes depuis deux mois, M. Fabius a répondu : "Les sondages, vous savez, ça va, ça vient. L'important, c'est le vote".

L'ex-Premier ministre a observé qu'il y avait "une présence médiatique du oui qui est extrêmement forte". "Le oui a un atout médiatique, la force du non, c'est sa base sociale", a-t-il dit.

Selon M. Fabius, "qu'on soit pour le oui ou le non, il faut s'expliquer et en disant des choses exactes, justes. l'important, c'est de donner la vérité des informations à tous. Dire qu'Airbus vole grâce à la Constitution n'est pas sérieux, ça n'a absolument rien à voir avec la Constitution ", a-t-il ajouté.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article