PS - Mathus

Publié le par France Républicaine

PARIS, 29 avr 2005 (AFP) - Le député PS Didier Mathus a dénoncé la partialité de l'émission "France Europe Express" diffusée sur France 3 le 26 avril, où Henri Emmanuelli, député PS pour le non au référendum, a été en permanence "interrompu, harcelé, déstabilisé".

Dans une lettre adressée au président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) Dominique Baudis et rendue publique vendredi, ce député PS de Saône-et-Loire, partisan lui aussi du "non", affirme que l'émission, présentée par la journaliste Christine Ockrent, a révélé "une négation de la mission d'information impartiale à laquelle devrait s'astreindre le service public face à l'enjeu démocratique du référendum".

Le député a demandé au président du CSA de lui indiquer les mesures qu'il comptait prendre "pour rappeler les chaînes et les journalistes concernés à leurs devoirs".

Le président du CSA avait déjà reçu une lettre, rendue publique jeudi, de deux députés UMP partisans du "non", Jacques Myard et Nicolas Dupont-Aignan, qui se plaignaient d'une "disproportion écrasante en faveur du oui dans les grands médias nationaux".

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article