Airbus - Jean-Claude Gayssot

Publié le par Laurent Pelvey

déclaration de Jean-Claude Gayssot, 28/04/2005

 

Jean-Claude Gayssot, ministre Airbus lors de la décision de réaliser l’A380, a fait la déclaration suivante :

"Le succès du premier vol d’essai de l’A 380 suscite notre admiration et notre fierté.

Pour avoir été pendant cinq ans ministre Airbus du gouvernement Jospin, je peux témoigner que la décision de construire cet avion qui complétait par le haut la gamme Airbus, ne fut pas facile à arracher.

Chez nous, en France, mais aussi à l’étranger, en particulier en Angleterre, elle s’est heurtée aux sceptiques et à ceux qui avaient l’oreille particulièrement attentive aux arguments du concurrent US. Il nous a fallu une grande détermination dans laquelle Jean-Luc Lagardère a également pesé de tout son poids.

Aujourd’hui certains voudraient que l’on voit dans cette formidable réalisation la preuve que la Constitution européenne soumise à référendum est bonne.

La peur est mauvaise conseillère. Parce que c’est une ânerie de faire le lien entre cette réalisation et la Constitution puisque tout simplement cet avion a été décidé et réalisé alors que la Constitution n’existait pas.

Parce que c’est une contre-vérité de dire que cet avion a été décidé et fait par les instances européennes, puisqu’il s’agit de quatre pays et non de quinze et de deux groupes industriels, EADS et le groupe anglais.

Parce que sans l’intervention des pays concernés, et donc des ministres Airbus d’alors, il n’y aurait pas aujourd’hui d’A 380. C’est cette intervention qui a soulevé la colère de Boeing et de l’administration américaine nous reprochant que la concurrence n’était pas "libre et non faussée". Certains même en France, aujourd’hui partisans du oui, en avaient fait un argument de tribune à l’Assemblée nationale contre la réalisation de l’itinéraire grand gabarit sans lequel Toulouse perdait sa place majeure dans le consortium Airbus et dans la réalisation de l’A380."

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article