UMP - DLR - Dupont-Aignan

Publié le par Laurent Pelvey

communiqué de Nicolas Dupont-Aignan, 27/04/2005

 

La Constitution européenne enterre l’Europe d’Airbus

 

Le premier vol d’essai de l’Airbus A380 est un symbole légitime de fierté et de performance pour tous les Européens.

Avec les programmes Ariane et Eurocopter, Airbus montre plus que jamais la voie à suivre, celle de l’Europe des coopérations étatiques à géométrie variable.

Hélas, au nom de la religion de la concurrence libre et non faussée, la Constitution européenne enterrera définitivement cette voie réaliste et prometteuse, en interdisant tout investissement public dans les grands projets industriels et de recherche (article 279).

Pire, en les communautarisant, elle les condamne à l’impuissance, comme en témoigne d’ores et déjà le projet Galiléo (GPS européen) dont la Commission de Bruxelles et certains pays atlantistes interdisent toute application militaire.

Le 29 mai, pour sauver l’Europe puissance et l’Europe des grands projets, les Français devront dire non sans aucun état d’âme à la Constitution européenne.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article