UMP - DLR - Dupont-Aignan

Publié le par France Républicaine

PARIS, 27 avr 2005 (AFP) - Le député UMP Nicolas Dupont-Aignan et président du club Debout la République, fervent avocat du non au référendum sur la Constitution européenne, a dénoncé "la propagande éffrénée pour le oui", interrogé mercredi sur RTL.

"J'espère que les Français garderont la tête froide", a-t-il souhaité en reconnaissant que, pour le moment, "il est clair que le non est plus de gauche que de droite". "Mais il reste 30 à 40 % des électeurs de l'ensemble de la droite qui sont opposés au traité", a-t-il ajouté et "il faut les convaincre que ce traité c'est la fin de la souveraineté de la France".

"Si l'on veut sauver l'Europe, une Europe des valeurs et d'harmonisation sociale, c'est maintenant que les Français doivent avoir le courage de ne pas écouter les hommes politiques qui les ont trompés tant de fois", a déclaré M. Dupont-Aignan, en les exhortant à "avoir le courage de voter en leur âme et conscience".

"Il n'y aura pas de catastrophe, au contraire", a-t-il promis. Pour lui, "la France a un avenir", mais à la condition "qu'elle dise qu'elle est sa vision de l'Europe, et cette Europe, c'est maintenant qu'il faut la faire".

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article