MPF - Villiers

Publié le par France Républicaine

PARIS, 26 avr 2005 (AFP) - Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France (MPF), a demandé mardi à Jacques Chirac de "cesser ce ballet permanent des responsables des pays voisins", à la suite de la déclaration commune du président français et du chancelier allemand Gerhard Schroeder.

"Ce n'est pas à MM. Zapatero (président du gouvernement espagnol), Schroeder ou Sampaio (président portugais) de dicter au peuple français ce qu'il doit faire", a ajouté M. de Villiers dans un communiqué.

"Jacques Chirac ferait mieux, plutôt que de rencontrer M. Schroeder, d'exiger du commissaire européen à la concurrence qu'il mette en place immédiatement la procédure de sauvegarde pour protéger le marché européen de l'invasion du textile chinois, ce que les Etats-Unis ont déjà fait il y a trois semaines", a conclu M. de Villiers.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article