Collectif pour un non socialiste

Publié le par France Républicaine

PARIS, 24 avr 2005 (AFP) - Le Collectif pour un non socialiste au Traité constitutionnel européen en a appelé au CSA "pour qu'il fasse repecter les règles d'équilibre" entre partisans du oui et du non, estimant qu'elles sont "piétinées tous les jours" dans la campagne référendaire, dans un communiqué dimanche.

"Le déluge de propagande qui s'abat sur nos concitoyens pour les pousser à voter oui (...) jette une ombre sur notre démocratie", affirme au nom du collectif Stéphane Delpeyrat (PS), vice-président du Conseil régional d'Aquitaine.

Selon lui, les Français "ont le droit de se forger une opinion sur la base d'arguments contradictoires et la liberté de choisir entre deux options, le oui et le non, sans répondre obligatoirement aux injonctions du pouvoir et des puissants qui les somment de voter comme eux, c'est à dire oui".

Dénonçant "les grandes orgues de la peur et de la menace qui sont enclenchées depuis que les sondages donnent le non gagnant éventuel", le Collectif considère que "les conditions minimum d'équilibre des points de vue (...) ne sont plus respectées".

Il demande donc au CSA de faire "respecter les règles qu'il a lui-même édictées et qui sont aujourd'hui piétinées tous les jours sans qu'il ne réagisse".

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article