MPF - Villiers

Publié le par France Républicaine

PARIS, 2 avr 2005 (AFP) - Le président du Mouvement pour la France (MPF), Philippe de Villiers, affirme que "le vote non est le seul vote utile", en citant notamment les questions de l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne et de la directive Bolkestein, dans une interview au Journal du Dimanche.

Déclarant "sentir que le non monte des profondeurs de notre pays", M. de Villiers ajoute qu'il "exprime un ras-le-bol devant tous les mensonges: le mensonge Bolkestein, le mensonge turc, la manipulation de l'envoi de la Constitution accompagné d'un manuel de propagande payé par tous les contribuables".

Selon le président du MPF, "le vote non est le seul vote utile car il sera d'effet immédiat, d'abord avec la suspension de la négociation sur l'entrée de la Turquie qui doit commencer le 3 octobre".

M. de Villiers affirme également que la victoire du non entraînerait "l'enterrement de première classe de la directive Bolkestein" sur les services dans l'UE , et que "le premier pays qui dira non sera celui qui prendra la main et imposera ses conditions pour la fondation de la nouvelle Europe".

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article