PS - NM - Mélenchon

Publié le par Laurent Pelvey

communiqué de Jean-Luc Mélenchon, 31/03/2005

 

J'exprime ma consternation et ma stupéfaction en découvrant les termes de François Rebsamen, au nom du Parti socialiste, qui demande à France 2 d'inviter M. Le Pen ou M. De Villiers plutôt qu'Henri Emmanuelli !

Rarement le cynisme, dans l'exploitation de l'épouvantail d'extrême droite, aura été aussi crûment étalé. Rarement le mépris pour l'opinion de gauche, favorable ou non à la Constitution européenne, aura été affiché avec autant d'arrogance.

D'autre part, s'agissant de la demande qu'il adresse, au nom du Parti socialiste, au CSA, pour m'interdire d'être invité dans les émissions de télévision, je lui rappelle que les médias ne sont pas concernés par l'application du règlement intérieur du Parti socialiste.

Enfin, concernant les propos qu'il m'attribue, je le mets au défi de prouver ses accusations. Par contre, je le remercie d'avoir attiré l'attention des Français sur l'absence, dans le texte de la Constitution européenne, du droit à l'avortement et du droit au divorce alors que ce texte mentionne, comme une liberté fondamentale, le droit à la vie et le droit au mariage.

Je mets en garde mes camarades socialistes contre la volonté de règler, par de tels procédés, leurs impasses dans un débat aussi fondamental pour l'avenir de la France, de l'Europe et de la gauche.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article