UMP - CNR - Myard

Publié le par Laurent Pelvey

communiqué de Jacques Myard, 30/03/2005

 

De Gaulle et le Traité constitutionnel sur l’Europe

 

Certains veulent faire accroire que le Général de Gaulle aurait été en faveur du Traité constitutionnel et aurait demandé aux Français de voter OUI.

Tant d’audace pourrait susciter ricanements caustiques ou indifférence.

Toutefois, associer ce Traité constitutionnel au Général de Gaulle - dont toute l’action politique a consisté à sauver l’indépendance de la France, sa totale liberté de décision pour les maintenir coûte que coûte - relève purement et simplement du révisionnisme historique.

Pour s’en convaincre, il suffit de rappeler un simple fait :

- qui a exigé de nos partenaires européens en 1965 la possibilité pour la France de mettre son veto à une décision majoritaire (compromis de Luxembourg) ?
Réponse : De Gaulle !

- qui passe systématiquement au vote à la majorité qualifiée et fait passer à la trappe le compromis de Luxembourg ?
Réponse : le Traité constitutionnel.

Conclusion, jamais De Gaulle n’aurait accepté de négocier, de signer ce Traité constitutionnel qui fait de la France une province de l’Europe gouvernée par Bruxelles.

Prétendre le contraire relève d’une tentative de manipulation grossière et ridicule !

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article