PS - NM - Emmanuelli

Publié le par France Républicaine

PARIS, 25 mars 2005 (AFP) - Le député PS des Landes Henri Emmanuelli a réclamé vendredi "des excuses du gouvernement britannique", les Français ayant été, selon lui, "insultés" par le ministre britannique aux Affaires européennes Denis MacShane, qui la veille à Bordeaux, avait vilipendé les partisans du "non" à la Constitution européenne

S'exprimant avec son homologue française Claudie Haigneré à l'Institut des Hautes Etudes Economiques et Commerciales, M. MacShane avait notamment qualifié les partisans du "non" au traité constitutionnel européen de "néo-cons", avant de regretter devant la presse que "la maladie politiquement transmissible anti-européenne (ait) franchi la Manche et infecté" quelques personnes au Parti socialiste.

Qualifiant ces propos de "stupéfiants", M. Emmanuelli, animateur des Collectifs socialistes pour le non, a déploré dans un communiqué que Mme Haigneré n'ait "apparemment, pas cru devoir s'en démarquer, au nom de la dignité minimum qui sied à un ministre de la République en fonction".

"Au nom des Françaises et des Français ainsi insultés, ainsi que des parlementaires grossièrement vilipendés", M. Emmanuelli "demande à M. Raffarin d'exiger des excuses du gouvernement britannique".

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article