syndicats - FSU

Publié le par France Républicaine

PARIS, 24 mars 2005 (AFP) - La FSU a exprimé son "profond désaccord" et sa "condamnation" du projet de Constitution européenne dans un texte voté lors de son dernier conseil fédéral et rendu public jeudi devant la presse.

Dans ce texte (adopté par 83 voix contre 27), la FSU dénonce notamment une "concurrence érigée en principe d'organisation de la société", une "conception libérale des services publics", un "dumping social et fiscal".

En matière d'éducation, elle dénonce une "conception soumise à la logique économique de la compétitivité, dominée par l'utilitarisme et l'individualisme" et elle s'inquiète "de ce que le ministre français de l'Education nationale s'appuie sur ces orientations pour légitimer ses propres projets".

"Le projet de constitution consacre des orientations qui vont à l'encontre d'une Europe de la justice, des droits, du plein emploi, du progrès social, d'une Europe démocratique. C'est pourquoi la FSU affirme son profond désaccord et condamne ce projet", conclut le texte de la première organisation syndicale de l'enseignement.

La FSU n'a pas donné pour l'instant de consignes de vote. Un conseil fédéral à la mi-mai pourrait en décider. Jusqu'à présent, son syndicat de chercheurs et celui de l'enseignement agricole ont appelé à voter non. Le syndicat du primaire a formellement annoncé qu'il ne donnerait pas de consignes. La plupart des autres consultent leurs adhérents.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article