Bolkestein - Dupont-Aignan

Publié le par Laurent Pelvey

communiqué de Nicolas Dupont-Aignan, 23/05/2005

 

Le recul tactique de Bruxelles

 

Grâce à la campagne vigoureuse du « non », la France a pu obtenir une première remise à plat de la directive Bolkestein.

Ce retrait n’est cependant pas certain, le principe du « pays d’origine » n’étant pas clairement abandonné.

Seule une victoire du « non » pourra donc aider Jacques Chirac à obtenir le retrait définitif et complet de cette directive.

La preuve est faite que lorsque les Français haussent le ton, ils obtiennent des résultats. S’ils acceptent la Constitution européenne, ils se condamneront au silence.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article