PS - Forces Militantes - Dolez

Publié le par France Républicaine

PARIS, 23 mars 2005 (AFP) - Le député PS du Nord Marc Dolez a donné mercredi le coup d'envoi de la campagne en faveur du non au référendum sur le traité constitutionnel européen qu'il mènera avec deux militants socialistes Gérard Filoche (Nouveau Parti socialiste) et Jacques Généreux (Nouveau Monde).

Lors d'une conférence de presse, les trois hommes ont défendu ce "non socialiste" à la Constitution européenne, en faisant valoir que ce texte "tournait le dos aux valeurs fondamentales du socialisme et menaçait gravement la République".

Au lendemain du bureau national du PS qui a interdit aux membres du BN, dont Marc Dolez fait partie, d'"engager de quelque façon que ce soit le Parti socialiste", le député du Nord et ses deux compagnons ont expliqué faire campagne "en leur nom personnel" et ne pas recourir "aux moyens du parti comme l'utilisation de l'emblème du poing et de la rose".

"Nous considérons que nous avons à prendre nos responsabilités", a fait valoir Marc Dolez, en ajoutant : "nous sommes profondément européens et nous sommes résolument contre la Constitution européenne".

Gérard Filoche a appelé de son côté "au double non" : "non au traité européen et non à Jacques Chirac".

Evoquant "un désaccord stratégique entre le +oui socialiste+ et le +non socialiste+" avant le référendum interne du PS, M. Généreux a regretté que "l'argumentaire du oui socialiste de combat ait changé". "Il est difficile de distinguer le oui euro béat de la droite de celui de la gauche", a-t-il dit.

La campagne des trois hommes sera menée en concertation avec "les collectifs socialistes pour le non" d'Henri Emmanuelli. Ils auront tous le même logo.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article