RPF - Abitbol

Publié le par France Républicaine

PARIS, 22 mars 2005 (AFP) - William Abitbol, porte-parole du Rassemblement pour la France de Charles Pasqua, a affirmé mardi que le traité de Nice de 1999, qui continuera de régir les institutions européennes si le non l'emporte au référendum, protège le "leadership" de la France en Europe et permet des décisions à 25.

"La réforme du Pacte de stabilité intervenue à l'unanimité du Conseil des ministres européens démontre que, contrairement à ce qu'affirment les partisans du oui, les dispositions du Traité de Nice fonctionnent et permettent de prendre des décisions à 25", affirme M. Abitbol dans un communiqué.

"La France perdrait beaucoup de son influence en Europe en abandonnant un traité négocié en 1999, sous sa présidence, qui protège son poids au Conseil européen, l'instance la plus importante de l'Union, au profit d'une Constitution qui diluera son leadership", a ajouté M. Abitbol.

Le RPF, qui défend le non au référendum, bénéficiera d'un financement public pour sa campagne à l'instar de l'UMP (oui), de l'UDF (oui), du PS (oui), des Verts (oui), du PCF (non), du FN (non) et du MPF (non).

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article