UMP - DLR - Dupont-Aignan

Publié le par Laurent Pelvey

communiqué de Nicolas Dupont-Aignan, 18/02/2005

 

Une précipitation de mauvais augure

 

Nicolas Dupont-Aignan, député UMP et président de Debout la République, déplore l’avancement du Congrès au 28 février.

Cette précipitation est de mauvais augure pour la fixation du calendrier référendaire.

Chercherait-on à priver les Français du vrai débat de fond qu’ils attendent sur l’avenir de l’Europe ?

Les partisans du oui seraient-ils à ce point à court d’arguments pour fuir ainsi le débat ?

Campagne d’information tendancieuse sur fonds publics, absence de financement pour le non, déséquilibre médiatique, il ne manquerait plus qu’une campagne
tronquée pour faire de ce référendum une farce démocratique.

Tous les opposants à la constitution européenne doivent se mobiliser juridiquement et politiquement pour garantir aux Français un débat à la loyale.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article