PS

Publié le par France Républicaine

PARIS, 15 fév 2005 (AFP) - Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, s'est déclaré mardi "franchement irrité par la campagne subliminale de Laurent Fabius" en faveur du non à la Constitution européenne.

Il y a eu "un vote démocratique" des militants socialistes en faveur du oui à la Constitution européenne, a-t-il rappelé sur Europe 1. M. Ayrault a reproché à Laurent Fabius, numéro 2 du PS, de prétendre qu'il "ne fait pas campagne" tout en répétant qu'il votera non au référendum et "qu'au fond il souhaite la victoire du non".

"Il y a eu un vote au sein du PS. C'est une question de responsabilité, c'est ce que j'appelle l'éthique de responsabilité", a insisté Jean-Marc Ayrault.

Le député-maire de Nantes a affirmé que la question européenne ne pouvait pas être "un marchepied pour une autre cause". "On ne forge pas un destin présidentiel sur un échec de l'Europe", a-t-il dit.

Jean-Marc Ayrault a mis en garde Laurent Fabius, qui, "s'il continue comme cela, va finir par apparaître comme un diviseur".

 

@

 

PARIS, 15 fév 2005 (AP) - Le président du groupe socialiste de l'Assemblée nationale Jean-Marc Ayrault a vivement dénoncé mardi la "campagne subliminale" pour le rejet de la Constitution européenne menée selon lui par le numéro deux du PS Laurent Fabius.

"Je suis franchement irrité par cette campagne subliminale pour le non de Laurent Fabius et de certains de ses amis", a déclaré Jean-Marc Ayrault, interrogé sur Europe-1.

"Il y a eu un vote démocratique au PS", a rappelé le député-maire de Nantes, pour qui les responsables socialistes doivent faire campagne "de manière collective" pour la ratification du traité constitutionnel européen, "c'est une question d'éthique de la responsabilité".

Laurent Fabius, qui répète dans les médias qu'il votera "non" au référendum sur la Constitution européenne, "va finir par apparaïtre comme un diviseur", a prévenu Jean-Marc Ayrault, pour qui "la question européenne, ce n'est pas un marchepied pour une autre cause qui serait la préparation des élections présidentielles".

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article