PCF - Buffet

Publié le par France Républicaine

SAINT-DENIS-DE-LA REUNION, 11 fév 2005 (AFP) - La secrétaire nationale du PCF Marie-George Buffet a défendu vendredi à la Réunion le non au projet de Constitution européenne qui "accentue la casse sociale" du gouvernement Raffarin.

Selon Mme Buffet, en visite à la Réunion depuis mercredi à l'invitation du PC réunionnais, "dire oui au projet ultra-libéral de la Constitution européenne, c'est comme si on faisait inscrire la politique Raffarin-Sarkozy dans la Constitution française".

Interrogée sur la radio KOI (Kanal océan indien), la secrétaire nationale du PCF a exhorté la gauche à "ne pas se résigner, ne pas renoncer mais entrer en résistance" contre le traité. Elle s'est félicitée qu'au PS "40% des militants aient fait campagne pour le non".

Accompagné de Michel Duffour, chargé de l'outremer du Comité national du PCF, Mme Buffet a eu des entretiens avec des responsables syndicaux, des agriculteurs et les groupes politiques proches du PCR ainsi que le président de la Région Paul Vergès (PCR).

Sa venue scelle les retrouvailles entre le PCF et le PCR qui s'étaient brouillés en 1988 lorsque, pour la première de son histoire, le PCR n'avait pas appelé à voter pour le candidat communiste André Lajoinie à la présidentielle mais pour François Mitterrand dès le premier tour.

Depuis la visite de Georges Marchais dans l'île en 1979, aucun secrétaire national du PCR ne s'était rendu à la Réunion.

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article