Féministes

Publié le par France Républicaine

PARIS, 8 fév 2005 (AFP) - Des féministes françaises, espagnoles, suédoises ont présenté mardi à Paris "une initiative européenne pour le non à la Constitution ", conçue lors du Forum social européen (FSE) de Londres en 2004, appelant femmes et hommes à "construire une autre Europe".

Elles dénoncent "un projet de constitution qui consacre l'orientation patriarcale et néo-libérale de la construction européenne".

Elles appellent les "femmes et les hommes d'Europe" à "construire une autre Europe, une Europe anti-patriarcale, une Europe des droits économiques et sociaux, une Europe laïque, pacifiste et anti-raciste, une Europe de l'égalité entre les hommes et les femmes".

L'appel est disponible sur internet (ife-efiúnoconstitution.org) et a été signé par des partisans du "non" comme la secrétaire nationale du PCF Marie-George Buffet, a indiqué Lilian Halls-French, du réseau européen "Femmes et pouvoir".

"L'initiative féministe" a reçu le soutien d'Attac, qui organise mercredi 16 février un débat "pour les droits des femmes, pour l'égalité, non à cette Europe-là".

En France, le traité constitutionnel sera soumis à référendum "avant l'été", a indiqué le président Jacques Chirac lors de ses voeux le 31 décembre.

Une députée féministe suédoise, Gudrun Schyman, a regretté qu'il n'y ait pas de référendum dans son pays, où le Parlement tranchera, et elle a évoqué "une parodie de démocratie".

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article